WEB1901

 


FORUM


NOS PRATIQUES
Communiquer et travailler grâce au réseau
Mieux comprendre l'internet
S'équiper
S'informer, se former et former à l'internet
Sites web
 


NOUS




PLAN
PLAN

 

> ACCUEIL > NOS PRATIQUES > SITES WEB > RÉALISER ET MAINTENIR UN SITE WEB

Les sites web s'ouvrent à la création participative


Qu'ont en commun les sites Internet d'Act-up, de Médiasol, du collectif LSIjolie, du Monde Diplomatique, de la campagne électorale de Noël Mamère ? Tous ont été créés et sont animés grâce à un logiciel de gestion participative de sites web baptisé Spip (Système de publication pour Internet).

Spip est le dernier outil en vogue chez les internautes associatifs. Ce logiciel gratuit et libre de droit est une application de création et de gestion de site participative et collective, en anglais content management system. La création d'un site web comportant à la fois des articles, des brèves, des forums, des photos, etc., peut très vite se compliquer si les informations sont nombreuses et exigent une mise à jour fréquente. Ajoutez à cela une gestion du contenu à plusieurs mains, et la réalisation d'un site devient une affaire complexe, réservée à des bidouilleurs ou à des professionnels. Aujourd'hui, de nombreux logiciels libres permettent pourtant de simplifier la démarche. L'application Spip en fait partie. Créé par l'équipe du Minirezo, agitateurs de l'Internet indépendant, il s'agit de l'un des rares logiciels de création participative qui revendique un esprit libre, indépendant et associatif. Parmi les dizaines d'autres concepteurs d'applications de ce type, l'équipe de Spip est la seule à avoir mis en place des formations pour les utilisateurs. Les créateurs du logiciel affirment, en effet, la nécessité de ne pas laisser ce genre d'outil aux mains des seuls spécialistes, webmestres et autres fondus de code.

De la gestion collective à la syndication de sites

Nul besoin de connaître les techniques et les codes de programmation pour installer et développer un site sous Spip. La création est entièrement prise en charge par le logiciel, qui propose une charte graphique de base, ultra simplifiée et peu attrayante mais qui peut se modifier à volonté après l'installation. Une fois installée, tout l'intérêt d'une telle application réside en la gestion collective et simplifiée du contenu du site. Ainsi, pour Christophe, webmaster d'Act-up, la grande quantité de textes produite par son organisation a pu être prise en charge beaucoup plus facilement qu'avec un système classique de création dite manuelle. " Aujourd'hui le site donne un reflet plus exact de l'association. Aussi bien au niveau rédactionnel qu'humain, Spip a créé une dynamique au sein de l'association ", explique-t-il. L'ajout de nouveaux textes, de photos ou d'images s'effectue effectivement très rapidement, sans avoir à toucher à des pages HTML, et ce grâce à des formulaires prédéfinis et à l'interface d'administration. Cette partie réservée et protégée par un mot de passe est une interface web très simple et intuitive, qui permet de procéder à toutes les tâches de maintenance et de mise à jour du site à partir de n'importe quel poste connecté à Internet. Autre atout de Spip : la syndication de sites, c'est-à-dire la possibilité d'échanger des contenus entre différents sites de manière automatique, à l'instar du site de l'Autre portail, géré par le Rezo, qui regroupe des articles émanant de plusieurs sources.

Liberté d'expression et contenu participatif

Désormais, des sites conçus sous un système de gestion collective offrent à leurs internautes la possibilité de devenir des rédacteurs du site. Pour le collectif LSIjolie, " Spip est un outil qui donne corps à un droit jusque là permis dans les textes mais réservé à un petit nombre de privilégiés : la liberté d'expression ". Le cas d'Indymedia en est, sans doute, l'une des meilleures illustrations. Ce réseau mondial de sites d'informations indépendantes et militantes, lancé lors des premiers mouvements antimondialistes de Seattle, met en pratique ses convictions grâce au logiciel de création commune Active et propose à tous les internautes toutes les clés éditoriales des sites. Sans même avoir à s'inscrire, il est possible d'ajouter des textes mais aussi de participer à la maintenance du site et à l'administration des interventions de chacun. Dans une moindre mesure, l'esprit de participation collective autour de l'appropriation des contenus est présent dans le site des webmestres associatif, le web1901.org, créé lui aussi avec Spip, qui offre également la possibilité de contribuer à l'enrichissement du site, après inscription. Les articles contribuant à la mise en commun des connaissances et des expériences de ces artisans de l'Internet associatif sont, ici, validés par l'équipe d'administrateurs du site avant leur publication en ligne.

" Spiper " pour gagner du temps

Au sein des structures associatives, l'apparition de sites Internet participatifs a nécessité une nouvelle organisation et un temps d'adaptation et de formation. Même si toutes les associations n'offrent pas encore à tous leurs membres la possibilité de gérer ensemble les informations, ce type de logiciel peut créer de nouveaux rapports et de nouveaux besoins. Médiasol, le portail de l'économie sociale et solidaire, en est un exemple. Anne Marchand, la rédactrice en chef du site estime en effet que " les relations et les comportements au sein de la rédaction vont vers plus de transparence et plus de décentralisation du travail grâce à Spip ". Lors du dernier forum social mondial de Porto Alegre, 15 rédacteurs " spipaient " en permanance leurs articles, à partir de différents endroits de la ville, tout en restant en contact permanent grâce au logiciel qui permet également de savoir qui est connecté au même moment. " A peine la moitié des rédacteurs savait utiliser Spip en arrivant au Brésil, précise Anne ; l'attrait et la facilité de Spip rendent son appropriation très rapide, ce qui demeure un enjeu pour des personnes plutôt réfractaires aux outils dits techniques. Spip est vraiment l'outil idéal et inestimable qui nous a permis de gagner de l'énergie et un temps considérable. " Petit bémol cependant : si les applications de création participative sont simples à installer et à utiliser, la présentation graphique du site offerte par défaut est tout aussi simplifiée. Un bricoleur de code Html pourra facilement modifier l'aspect de son site et le rendre plus attrayant. Mais l'exercice reste malgré tout un obstacle pour les plus néophytes d'entre nous. Dommage pour un outil destiné à un public novice, plus soucieux du contenu que de la technologie !

Mathieu Vallet

Sites

http://www.uzine.net (les créateurs de Spip)
http://www.actupp.org (Act-up Paris)
http://www.lsijolie.net
http://www.web1901.org
http://www.mediasol.org
http://www.rezo.net (site de l'autre portail)
http://www.monde-diplomatique.fr

D'autres logiciels libres de création de sites :
http://www.dacode.org
http://www.attila-php.net
http://active.org.au/doc (le programme utilisé par Indymédia)
http://www.zopera.org (plus réservé à des développeurs)
http://www.apc.org/actionapps/index.htm (outil en anglais, ciblé pour les ONG)

Mise en œuvre : les premières étapes

Comme pour n'importe quel site, la question de la définition de l'objectif du site reste primordial. De la découlera toute l'ergonomie du site, l'organisation de l'information, le graphisme et la façon dont il sera alimenté et animé.

Le système favorisant la coopération et une animation partagée, il conviendra d'être vigilant à instituer une dynamique de réflexion partagée sur l'ensemble des étapes du projet, et ce, dés son démarrage. Si les membres d'un groupe ne sont pas tous impliqués dans le processus de décision, il est à craindre que son animation soit difficile sur le long terme.

En parallèle au travail de réflexion, une visite sur les sites développés avec ce système est utile pour donner des idées sur les fonctionnalités existantes, très nombreuses voire illimitées. Vous trouverez une liste non exhaustive mais déjà conséquente de ces fonctionnalités sur le site de Spip.

Si le graphisme proposé par défaut ne vous convient pas, n'hésitez pas à faire appel à des développeurs pour l'adapter à votre goût. Vous pouvez être tenté de le faire par vous-même ; la chose est possible pour peu que vous sachiez bidouiller, mais ne le tentez pas si vous n'avez jamais développé de site au préalable, surtout si vous avez peu de temps devant vous. Conseil : n'hésitez pas à lire la documentation technique existante sur le site de Spip.

Pour finir, n'oubliez pas que ce qui fait la qualité d'un site reste son contenu. Commencez donc par un site simple, alimenté régulièrement en contenu et animé d'une façon dynamique.

Spip - http://www.uzine.net/spip


Auteur(s) : Mathieu Vallet
Date : 14 février 2003

haut
FORUMNOS PRATIQUESNOUS
[WEB1901] Le site des webmestres associatifs
http://www.web1901.org - equipe⊕web1901.org